Navigation – Plan du site
A19

Abila

G. Camps
p. 78-79

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Géographie
Haut de page

Texte intégral

1Nom de l’une des deux Colonnes d’Hercule, celle qui se trouvait sur le continent africain. C’est le jbel Acho qui occupe l’extrémité de la presqu’île de Ceuta, l’antique Septem. D’après Pline l’Ancien (V, 18), le mont Abila, malgré sa situation septentrionale, nourrissait des éléphants. Il est possible que l’Abenna* gens, mentionnée par Julius Honorius ait occupé cette région. Philostrate (Vita Apollonii, V, 1) dit expressément que le promontoire d’Abila était aussi nommé Abinna. On doit également rappeler l’existence d’un mont Abilux dans le Matagonium (c’est-à-dire la région de Tanger) d’après Eratosthène cité par Strabon (III,5,5.).

Les colonnes d’Hercule : Abila et Calpe.

Les colonnes d’Hercule : Abila et Calpe.
Haut de page

Bibliographie

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, Livre V, 1-146. 1ère partie (L’Afrique du Nord). Texte traduit et commenté par Jehan Desanges. Paris, Les Belles Lettres, 1980, p. 147-149.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Les colonnes d’Hercule : Abila et Calpe.
URL http://encyclopedieberbere.revues.org/docannexe/image/789/img-1.png
Fichier image/png, 98k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

G. Camps, « Abila », Encyclopédie berbère, 1 | Abadir – Acridophagie, Aix-en-Provence, Edisud, 1984, p. 78-79

Référence électronique

G. Camps, « Abila », in Encyclopédie berbère, 1 | Abadir – Acridophagie [En ligne], mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 30 mars 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/789

Haut de page

Auteur

G. Camps

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page