Navigation – Plan du site
28-29 | Kirtēsii – Lutte - Salem Chaker (dir.)
L
L05b

Lait

S. Chaker
p. 4330-4331

Entrées d’index

Mots clés :

Alimentation, Sahara, Touareg
Haut de page

Texte intégral

1La dénomination du lait en berbère semble fondée sur une racine mono-consonantique vélaire γ, avec des réalisation diverses :
– Ax en touareg (plur. Axxawen), avec perte, assez surprenante dans ce contexte,

2du trait de sonorité ([γ] > [x]) ;
aγγu, aγu ou aγ i, dans une grande partie du Maroc (tamazight et rifain) ;
aγi, en chaoui, ouargli et en mozabite ;

3En kabyle et en tachelhit, cette racine est connue sous la forme iγ i (kab.) et aγu (chleuh) pour désigner spécifiquement le petit-lait, le lait aigre, sens qui est aussi attesté pour la forme mozabite aγi et en rifain. La racine est également représentée en kabyle dans la forme enfantine à redoublement et suffixe diminutif –š désignant le lait : γuγ, « lolo », qui confirme un thème nominal de base, γu.

4A priori, toute une série d’indices militent en faveur une racine primitive plus étoffée, qui a dû perdre au moins une consonne ou semi-consonne radicale (sans doute une palatale : *γ + pal. ( = Y – ?) :
– la présence dans les formes marocaines de la voyelle finale /u/,
– la tension de la vélaire au pluriel en touareg et le pluriel en – awen,
– la tension possible en tamazight (aγ u ou aγγu),
– de même que la présence de la voyelle finale /i/ en mozabite-ouagli et en kabyle (avec dans ce dialecte harmonie vocalique* pour l’initiale > /i/).

5Mais on notera que la forme kabyle γuγ , « lolo », permet aussi d’envisager l’hypothèse d’une origine enfantine de la racine : (a)γu proviendrait du langage « bébé » et pourrait avoir désigné au départ précisément le lait maternel, sur la base d’une onomatopée vélaire, évoquant l’idée d’ingestion ? (API : [R, RR] ; voir le français « areu », « areu » !).

6Du fait de la diversité des utilisations du lait, le terme générique est généralement accompagné d’une qualification par le biais d’un participe verbal ; ainsi le touareg (Foucauld II, p. 754-755, 947) :
ax kefâyen = « lait frais » ( = « écumant/mousseux »)
– ax islâyen = « lait caillé »
– ax indâwen = « lait baratté » (dont on a ôté le beurre).

7Des syntagmes strictement parallèles, avec les adaptations phonétiques et/ou lexicales locales, peuvent être relevés au Maroc (tamazight ; Taïfi 199, p. 473) :
aγγ u nešfin ou šfin = « lait frais » (touar. ikfay > tam. šfi)
aγγ u islin = « lait caillé » (touar. esly > tam. sli)
aγγu nndun ou yndan = « lait baratté, lait aigre » (touar. endew > tamazight ndu).

8De la première de ces qualifications verbales provient le nom chleuh et kabyle du lait : ak°fay / akeffay, ak°effay, ayefki, ayefk (avec métathèse pour ces deux dernière formes) : il s’agit évidemment d’un dérivé nominal du verbe ikfay,« produire de l’écume, être mousseux (pour le lait) » (touareg ; Foucauld, II, p. 755). Ak°fay/ak°effay/ayefki désignait donc au départ uniquement le lait frais, comme c’est encore nettement le cas en chleuh (Destaing 166) ; à partir du moment ou le terme se généralise et tend à devenir la désignation générique du lait, aγ u/iγ i va prendre dans ces parlers le sens spécifique de « petit lait », « lait aigre ». Ce qui, à rebours confirme que aγ u/ax est bien le nom premier du lait.

Haut de page

Bibliographie

CHAKER S. : « Dérivés de manière en berbère (kabyle) », GLECS, XVII, 1972-1973 [1981], p. 81-96.

DESTAING E. : Vocabulaire français-berbère (tachelhit du Souss), Paris, 1938, p. 166.

HUYGHE R.P. : Dictionnaire français-chaouia, Alger, 1906, p. 376.

LANFRY J. : Ghadames II (Glossaire), Alger, FDB, 1973, n° 1713.

LAOUST E. : Mots et choses berbères, 1920 (1983).

RENISIO A. : Étude sur les dialectes berbères des Beni Iznassen, du Rif…, Paris, 1932, p. 431.

TAÏFI M. : Dictionnaire tamazight-français (Parlers du Maroc central), Paris, L’Harmattan-Awal, 1991.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

S. Chaker, « Lait », Encyclopédie berbère, 28-29 | Kirtēsii – Lutte, Aix-en-Provence, Edisud, 2008, p. 4330-4331

Référence électronique

S. Chaker, « Lait », in Encyclopédie berbère, 28-29 | Kirtēsii – Lutte [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2013, consulté le 24 mai 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/296

Haut de page

Auteur

S. Chaker

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page