Navigation – Plan du site
6 | Antilopes – Arzuges - Gabriel Camps (dir.)
A275

Arokkae

J. Desanges
p. 911

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribus
Haut de page

Texte intégral

1Les Arokkae sont situés par Ptolémée (IV, 6, 6, éd. C. Müller, p. 745) en Libye intérieure, entre le mont Mandron, qui désigne l’Atlas marocain dans son ensemble (IV, 6, 3, p. 735) et le mont Sagapola, d’où le Subus (Sebou) (ibid) et d’autre part un affluent du Nigeir, fleuve de l’intérieur, s’écoulent (IV, 6, 4, p. 741). Ils sont énumérés après les Salathi de l’oued Bou Regreg, les Daphnitae, les Zamazii, et avant les Ketiani et les Éthiopiens Nigrites, dans un ordre qui semble aller de l’ouest à l’est. Ils devaient fréquenter la bordure occidentale du Moyen Atlas ou peut-être celle du Grand Atlas.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Arokkae », Encyclopédie berbère, 6 | Antilopes – Arzuges, Aix-en-Provence, Edisud, 1989, p. 911

Référence électronique

J. Desanges, « Arokkae », in Encyclopédie berbère, 6 | Antilopes – Arzuges [En ligne], mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 23 juin 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/2595

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page