Navigation – Plan du site
4 | Alger – Amzwar - Gabriel Camps (dir.)
A167

Aliw (pl. Aliwen)

S. Chaker
p. 529-530

Entrées d’index

Mots clés :

Linguistique
Haut de page

Texte intégral

1Ce terme attesté en touareg sous les formes : Ahaggar : âléo / âliwen (Foucauld, III, p. 119), touareg méridional : aliw / aliwăn (Alojaly, p. 119), désigne en premier lieu « l’olivier sauvage » (Olea Laperrini, sp. nov., B.T.) dont on rencontre quelques spécimens en Ahaggar (quelques centaines à un ou deux milliers, en haute altitude, selon Foucauld).

2Ce mot est certainement apparenté au grec elaiwā (« olivier »)/elaiwon (« huile d’olive ») et au latin oliua, oleum, olea. Mais il ne s’agit pas nécessairement d’un emprunt à l’une de ces langues car les dénominations grecques et latines n’appartiennent pas au fonds lexical indo-européen et les spécialistes s’accordent à les considérer comme provenant du fonds « méditerranéen » pré-indo-européen (Meillet, 1975, p. 302-303).

Olea laperrini dans le Haut Mertoûtek (photo M. Gast).

Olea laperrini dans le Haut Mertoûtek (photo M. Gast).

3Le pluriel āliwen désigne en outre un rythme poétique très particulier utilisé dans les chants rituels interprétés par les femmes lors des cérémonies de mariages. Āliwen désigne également ces chants eux-mêmes. Les Āliwen constituent un stock figé de vers très anciens, peu nombreux qui seraient — selon Foucauld — originaires de l’Ajjer.

4On constate ainsi avec intérêt que le pluriel āliwen, « les oliviers / les olives » — ici certainement symbole de fécondité — sert à dénommer en touareg des chants du mariage.

5Il s’agit là sans doute d’une de ces nombreuses traces de l’origine méditerranéenne des populations touarègues.

Haut de page

Bibliographie

Alojaly Gh., Lexique touareg-français, Copenhague, 1980.

Foucauld Ch. (de), Dictionnaire touareg-français, (4 vol. ), Paris, 1951-51.

Foucauld Ch. (de), Poésies touarègues. Dialecte de l’Ahaggar, I, Paris (p. IX et XXI), 1925.

Meillet A., « A propos des noms du vin et de l’huile, Linguistique historique et linguistique générale, Paris, p. 297-304, 1975.

Prasse K.-G., Manuel de grammaire touarègue, I-III, Copenhague, (p. 126 et sq., notamment 133), 1972.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Olea laperrini dans le Haut Mertoûtek (photo M. Gast).
URL http://encyclopedieberbere.revues.org/docannexe/image/2448/img-1.png
Fichier image/png, 1,6M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

S. Chaker, « Aliw (pl. Aliwen) », Encyclopédie berbère, 4 | Alger – Amzwar, Aix-en-Provence, Edisud, 1986, p. 529-530

Référence électronique

S. Chaker, « Aliw (pl. Aliwen) », in Encyclopédie berbère, 4 | Alger – Amzwar [En ligne], mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 26 juin 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/2448

Haut de page

Auteur

S. Chaker

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page