Navigation – Plan du site
12 | Capsa – Cheval - Gabriel Camps (dir.)
C46

Chellenses

J. Desanges
p. 1893

Entrées d’index

Mots clés :

Numides, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Des Numides Chellenses sont attestés par une inscription (C.I.L., VIII, 16352) trouvée à Aïn Zouarin, à 3 km au N.N.-E. d’Ebba (Atlas arch. Tun., 1/100 000e, f. XXIX : Ksour, entre les n° 79 et 86). On en conclut que le lieu-dit se nommait dans l’Antiquité Cellae, un toponyme latin fréquent, qui désigne orginellement un ensemble de celliers. Ainsi, les Numides Chellenses seraient simplement des Numides de Cellae, avec une fantaisie orthographique.

2Mais Chellenses pourrait être tout aussi bien un ethnonyme d’origine libyque : Ammien Marcellin (XXLX, 5, 20) appelle le Zaccar mon Transcellensis et Corippus (Joh., II, 75 et VI, 390) nomme Urceliana manus une tribu que Végèce (Epit. reimil., III, 23) appelle Ursiliani*. La région habitée par les Chellenses a toujours fait partie de la Numidie traditionnelle. A l’époque byzantine, Obba (Ebba) est encore placée en Numidie par Procope (De Aed., VI, 7, 10), tout comme Laribus (Lorbeus).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Chellenses », Encyclopédie berbère, 12 | Capsa – Cheval, Aix-en-Provence, Edisud, 1993, p. 1893

Référence électronique

J. Desanges, « Chellenses », in Encyclopédie berbère, 12 | Capsa – Cheval [En ligne], mis en ligne le 01 mars 2012, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/2354

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page