Navigation – Plan du site
16 | Djalut – Dougga - Gabriel Camps (dir.)
D84

Dolopes

J. Desanges
p. 2509-2510

Entrées d’index

Mots clés :

Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Ptolémée mentionne des Dolopes à la fois en Africa* (Proconsulaire) et en Libye Intérieure. En Africa (IV, 3, 6, Müller p. 641-642), il les situe en arrière d’une côte occupée par les Lotophages*, qu’il localise à tort aux abords du Cinyps* (oued Caam) ; en Libye Intérieure (IV, 6, 6, p. 748), il les insère entre les Thalae* et les Astakouri* et à l’ouest du « Défilé des Garamantes » (cf. Ptol., IV, 6, 3, p. 737), qui est peut-être l’étroite vallée du wadi el-Agial (Ch. Daniels, The Garamantes of Southern Libya, Stoughton, 1970, p. 17 ; fig. 2 ; pl. 2 et 3). Il doit s’agir d’une tribu de la Djefara qui nomadisait saisonnièrement plus au sud (cf. A 302. Astakoures/ Astakouri).

2Toutefois leur nom est un « habillage » grec. On sait que les Dolopes (hommes « à l’apparence rusée ») était un peuple établi entre l’Epire et la Thessalie, sur les flancs orientaux du Pinde. C’est leur roi Lycomède qui cacha Achille parmi ses filles en lui faisant revêtir des habits féminins. Or il aurait existé un lac de Lycomède dans le voisinage des Garamantes et des Psylles, au milieu de déserts, selon Pline l’Ancien (V, 27), mais en Marmarique à en croire Ptolémée (IV, 5, 11, p. 691) – qui localise dans cette région les Augiles – cependant que le Ravennate (I, 2, M. Pinder et G. Parthey p. 6 : Licumedis ; III, 3, p. 136 : Licum, de façon erronée) situe ce lac dans l’Ethiopie des Garamantes, qui comprendrait aussi le lac d’Augitta (Augila*). Comme on le voit, il n’existe aucune possibilité, en localisant le lac de Lycomède, sans doute une sebkha s’il faut admettre sa réalité, de préciser l’aire de nomadisation des Dolopes africains. Resterait à savoir, en tout état de cause, dans quelles conditions des mythographes grecs ont pu transporter en Afrique le roi Lycomède et ses Dolopes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Dolopes », Encyclopédie berbère, 16 | Djalut – Dougga, Aix-en-Provence, Edisud, 1995, p. 2509-2510

Référence électronique

J. Desanges, « Dolopes », in Encyclopédie berbère, 16 | Djalut – Dougga [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/2201

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page