Navigation – Plan du site
16 | Djalut – Dougga - Gabriel Camps (dir.)
D65

Djeffara

J. Despois
p. 2424-2425

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1La Djeffara est cette vaste plaine du Sud tunisien qui s’étend à l’est du Dahar* et se prolonge en Tripolitaine. Elle est peuplée de semi-nomades en voie de rapide sédentarisation. Les tribus devenues arabophones des Touazin, Khezour et Ouderma, sont regroupées sous le nom d’Ouerghemma. Ces Ouerghemma refoulés dans le Dahar par les « Arabes » sont aujourd’hui en grande partie redescendus dans la plaine en oubliant leur origine berbère. A l’exemple des Djebalia du Dahar, ces pasteurs de la plaine ont créé des jardins en barrant les petits oueds, dévié par de modestes barrages les crues les plus importantes, complanté en arbres fruitiers les dépressions autrefois réservées aux céréales et aussi multiplié les puits. Les jardins ainsi créés sont occupés par des oliviers, surtout au nord, au contact de la plaine d’Arad, mais on y trouve aussi des palmiers et surtout des figuiers. La plupart de ces vergers sont clairsemés car ils dépendent uniquement d’un ruissellement irrégulier, mais planter des arbres, c’est s’approprier le sol plus sûrement qu’en pratiquant la culture des céréales, même d’une manière suivie.

2Avec les jardins se sont multipliées les habitations fixes, utilisées pendant une partie de l’année, surtout en été au moment de la récolte des figues, mais à l’automne la majorité des habitants de la Djeffara reprend la tente pour effectuer des semailles ou rejoindre les troupeaux d’ovins et caprins, ne laissant dans les jardins que quelques personnes pour la récolte des olives et des dattes.

3Les villages et bourgades sont rares et se sont constitués autour des centres administratifs : Médenine, Métameur, Foum Tatahouine, Ben Gardane. Ils ont tous une situation périphérique par rapport à la plaine.

4D’après J. Despois, La Tunisie. A. Colin, Paris.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Despois, « Djeffara », Encyclopédie berbère, 16 | Djalut – Dougga, Aix-en-Provence, Edisud, 1995, p. 2424-2425

Référence électronique

J. Despois, « Djeffara », in Encyclopédie berbère, 16 | Djalut – Dougga [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/2180

Haut de page

Auteur

J. Despois

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page