Navigation – Plan du site
17 | Douiret – Eropaei - Gabriel Camps (dir.)
E
E14

Ēloulii

J. Desanges
p. 2611

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Les Ēloulii (ou Hēloulii) sont mentionnés par Ptolémée (IV, 2, 5, Müller, p. 603) en Maurétanie Césarienne « après » le mont Dourdon, c’est-à-dire, suivant l’orientation de son exposé, à l’est de celui-ci. Or le mont Dourdon s’étendait de part et d’autre de la limite entre la Tingitane et la Césarienne (Ptol. IV, 1, 5, p. 587 ; IV, 2, 4, p. 601). Les Ēloulii semblent donc à situer dans l’Oranie occidentale, et dans l’intérieur des terres d’après la latitude que Ptolémée indique pour le Dourdon. Dans sa variante Hēloulii, leur nom évoque quelque peu celui de l’oued Hillil, affluent de gauche de l’oued Mina, mais ce rapprochement éloigne beaucoup des confins orano-marocains. Toutefois, on peut observer que les Nakmousii, cités par Ptolémée (IV, 2, 5, p. 603) peu après les Ēloulii, c’est-à-dire, dans le contexte, un peu plus à l’est, semblent avoir le même nom que les Nagmus(ii ?) placés par la Table du Peutinger (segm. II, 4) beaucoup plus à l’est, dans les Babors orientaux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Ēloulii », Encyclopédie berbère, 17 | Douiret – Eropaei, Aix-en-Provence, Edisud, 1996, p. 2611

Référence électronique

J. Desanges, « Ēloulii », in Encyclopédie berbère, 17 | Douiret – Eropaei [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 26 juin 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/2138

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page