Navigation – Plan du site
17 | Douiret – Eropaei - Gabriel Camps (dir.)
E
E07

Église

(voir B42 Basilique, E.B., IX, p. 1371-1377)
J.-M. Lassère
p. 2589

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Christianisme
Haut de page

Texte intégral

Toponymie

1Le mot latin qui désigne l’église a laissé une postérité dans la toponymie actuelle du Maghreb, à la fois dans les régions berbérophones et dans celles où l’arabisation a recouvert les dénominations antiques. Pour les premières, c’est bien à ecclesia qu’il faut rapporter les noms de lieux comme Henchir Tagliz, Henchir Taglissi en Tripolitaine, Henchir Tarlist auprès de Zraia ou Taglisiya dans le royaume rostémide, en Algérie centrale et occidentale. Il n’est pas impossible que le toponyme Tarreglach dérive de Turris ecclesiae. Dans les régions arabophones, la forme la plus fréquente est Knissia (attesté au sud de Sousse), au pluriel Kneiss : c’est sous ce dernier nom que sont connues les îles de la côte orientale de la Tunisie où s’était élevé le monastère de S. Fulgence de Ruspe. On notera que de tels toponymes sont dérivés des ethniques utilisés aujourd’hui comme patronymes (Taghlissia, Knissi).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J.-M. Lassère, « Église », Encyclopédie berbère, 17 | Douiret – Eropaei, Aix-en-Provence, Edisud, 1996, p. 2589

Référence électronique

J.-M. Lassère, « Église », in Encyclopédie berbère, 17 | Douiret – Eropaei [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 28 juin 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/2129

Haut de page

Auteur

J.-M. Lassère

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page