Navigation – Plan du site
12 | Capsa – Cheval - Gabriel Camps (dir.)
C43

Chaoui/Chaouïa

(linguistique/littérature) (voir A 322 « Aures », E.B. VII, p. 1066-1095 et VIII, p. 1097-1169)
S. Chaker
p. 1875-1877

Entrées d’index

Mots clés :

Linguistique, Littérature
Haut de page

Texte intégral

1Les données générales relatives à l’aire dialectale chaoui ont déjà été présentées dans la notice « Aurès » (linguistique) (EB, 8) à laquelle on se reportera.

2On précisera que le dialecte chaoui, centré sur l’Aurès, déborde largement du massif montagneux proprement dit, surtout vers l’ouest en direction de la chaîne du Hodna (Cf. carte).

3Plusieurs indices montrent que le apport des Chaouis à leur langue est en cours de modification depuis quelques années. La création de plusieurs associations culturelles berbères locales, un début d’implantation des partis politiques « berbères » (RCD/FFS), le développement de la chanson moderne – à thématique volontiers identitaire, semblent indiquer que la conscience « berbère » s’est sensiblement développée dans cette région, traditionnellement discrète sur ce plan et largement dominée par les courants d’inspiration islamique (réformistes classiques (« Oulémas ») / islamistes).

Zone berbérophone chaouïa, Aurès et dépendances (d’après E. Doutté et E.-F. Gauthier).

Zone berbérophone chaouïa, Aurès et dépendances (d’après E. Doutté et E.-F. Gauthier).
Haut de page

Bibliographie

Basset A., « Présentation de cartes linguistiques berbères », Comptes Rendus du Groupe Linguistique d’Études Chamito-Sémitiques, 1-2, 1934/1937, p. 42/p. 81-82.

Boughuida B.K., Bibliographie sur l’Aurès de 1830 à 1880, 103 p., 2 cartes, 760 réf. bibl. : Mémoire de Licence Institut de Bibliothéconomie Univ. de Constantine.

Chaker S., « Aurès (linguistique) », Encyclopédie berbère, VIII, Aix-en-Provence, Edisud, 1989, p. 1162-1169.

Dejeux J., « La Kahina : de l’Histoire à la fiction littéraire. Mythe et épopée », Studi Magrebini, 15, 1983, p. 1-42.

Dihya, negh tighri n Wawras (Dihya, ou l’appel des Aurès), Tafsut, 4, 1982, p. 24-28.

Djeghloul A., Éléments d’histoire culturelle algérienne, Alger : ENAL, 1984, 244 p.

Faublee J., « A propos de Thérèse Rivière (1901-1970) et de ses missions dans l’Aurès », Études et Documents Berbères, 4, 1988, 94-102.

Fery R., « Aurès (Le haf) », Encyclopédie Berbère, (43), 1988, 1 p.

Galand L., « Libyque et berbère », Annuaire EPHE (IVe section), 1977-78, p. 199-212.

Masqueray E., Formation des cités chez les populations sédentaires de l’Algérie. Kabyles du Djurdjura, Chaouia de l’Aouras, Beni Mezab. (Rééd.) Aix-en-Provence : Edisud, 1886-1983, 374 p. (Archives maghrébines, CRESM).

Merolla D., « Il “tempo di Roma” in alcuni racconti orali dei gruppi berberofoni chaouia dell’Aures (Algéria) », Studi e materiali di Storia delle Religioni, 54 (12-1), 1988, p. 133-150.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Zone berbérophone chaouïa, Aurès et dépendances (d’après E. Doutté et E.-F. Gauthier).
URL http://encyclopedieberbere.revues.org/docannexe/image/2107/img-1.png
Fichier image/png, 406k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

S. Chaker, « Chaoui/Chaouïa  », Encyclopédie berbère, 12 | Capsa – Cheval, Aix-en-Provence, Edisud, 1993, p. 1875-1877

Référence électronique

S. Chaker, « Chaoui/Chaouïa  », in Encyclopédie berbère, 12 | Capsa – Cheval [En ligne], mis en ligne le 01 mars 2012, consulté le 22 août 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/2107

Haut de page

Auteur

S. Chaker

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page