Navigation – Plan du site
8 | Aurès – Azrou - Gabriel Camps (dir.)
A339

Azawad

E. Bernus
p. 1206-1207

Entrées d’index

Mots clés :

Géographie, Mali
Haut de page

Texte intégral

1« Azaouaġ/Azaouad, région située au nord de Tombouctou », telle est la définition donnée par le Père de Foucauld (1940, p. 269).

2Théodore Monod (1958, p. 85), rappelant les définitions de Barth (1858, p. 461) et de Cortier (1914, p. 210), « toute la région des dunes mortes au nord du Niger, de Tombouctou à Bemba et jusqu’au 19° parallèle nord », conclut qu’« on doit donc réserver le nom d’Azawad à la zone de dunes fixées, pourvue de puits et pays des Brâbîch, approximativement délimitée par les 17° et 19° Nord et les 1°30 et 3°30 WG ».

3Poussibet (1961, p. 573-595), après enquêtes auprès des nomades, estime que l’Azawad se situe au nord de la zone définie par Monod. Sa limite sud est relativement floue, plus méridionale pour les nomades du sud (Berabich, Kel Antessar), plus septentrionale pour les éleveurs chameliers du nord, mais en gros au nord du 18° Nord. Il existe une zone de transition méridionale, entre 18° N et 18°30 N, appelée Douaher, qui correspond aux limites respectives de Cenchrus biflorus, Aristida acutiflora, et Aristida pungens. La limite nord de l’Azawad est également variable selon les auteurs et leurs informateurs.

4L’Azawad n’est pas seulement le pays des Berabich, mais aussi celui d’autres groupes nomades, tels les Kunta, les Ahel Arawan, ou les Ahel Bu Jbeha... C’est avant tout une zone d’élevage camelin et ovin. L’Azawad est « un complexe botanique, physionomique et humain, somme toute assez bien défini, ses limites demeurant sujet à caution selon les interlocuteurs » (Poussibet, 1961, p. 588). En définitive, l’Azawad est un « Sahara utile » dont le nom pour le nomade est lié à une idée de nomadisation possible (pâturages, puits) qui se situe grossièrement entre 18°/18°30 et 19°30 N.

5Azawad est un terme d’origine berbère. D’après Paris (1952, p. 24, note 1), il vient d’azawa qui signifie « dénudé » en tamasheq : cette étymologie ne semble pas vérifiée, mais l’origine berbère du terme est évidente et le grand nombre de termes géographiques touaregs chez les Maures de Tombouctou (Poussibet, 1962, p. 199-262) atteste l’influence persistante du berbère. « Azaouad, d’après ce même auteur, viendrait du Kel Anteçar « Azaoua », qui est l’abreuvoir circulaire en bois et de son féminin et diminutif tazaouat qui est la calebasse en bois de taille notablement plus réduite que l’Azaoua et servant de cuve à lait » (Poussibet, 1961, p. 589). Azawad, enfin, pourrait venir de Tamarix aphylla L., arbre appelé azawa par les Touaregs.

Haut de page

Bibliographie

Barth H., Reisen und Entdeckungen in nord and central Africa in den jahren 1849 bis 1855, 5 vol. , Gotha, 1858, J. Perthes, vol. V, p. 461.

Cortier M., Mission Cortier 1908-1909-1910. Notice de préhistoire saharienne. Notice astronomique. Notice géographique. Paris, Larose, 1914, 292 p., 53 fig.

Foucauld Père de, Dictionnaire abrégé Touareg-Français de noms propres (dialecte de l’Ahaggar). Paris, Larose, 1940, 363 p., 1 carte h.t.

Monod Th., Majâbat al-Koubra. Contribution à l’étude de l’« Empty quarter » ouest-saharien. Mémoire IFAN, n° 52, Dakar, 1958, 406 p., 135 fig.

Paris E.-J., « Notes sur les puits de l’Azaouad (Soudan) ». Notes Africaines, n° 53, janvier 1952, p. 24-29, 2 fig., Dakar.

Poussibet F., « Notes sur l’Azaouad ». Bull. de l’IFAN, t. XXIII, 1961, série B, n° 3-4, p. 573-595, 1 carte, Dakar.

—, « Répertoire des termes géographiques maures de la région de Tombouctou ». Bull. de l’IFAN, t. XXIV, 1962, série B, n° 1-2, p. 199-262, Dakar.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

E. Bernus, « Azawad », Encyclopédie berbère, 8 | Aurès – Azrou, Aix-en-Provence, Edisud, 1990, p. 1206-1207

Référence électronique

E. Bernus, « Azawad », in Encyclopédie berbère, 8 | Aurès – Azrou [En ligne], mis en ligne le 20 avril 2011, consulté le 22 mars 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/197

Haut de page

Auteur

E. Bernus

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page