Navigation – Plan du site
11 | Bracelets – Caprarienses - Gabriel Camps (dir.)
B
B112

Buccures

G. Camps
p. 1647

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Mythologie
Haut de page

Texte intégral

1Ces divinités connues par une seule citation d’Arnobe (Adversus nationes, I, 36) sont qualifiées ainsi que les Tisianes de « mauri » par cet auteur, ce qui permet de les compter parmi les Dii Mauri, au même titre que les dieux d’Henchir Ramdan et de Béjà. On a justement rapproché ces Buccures du dieu Bonchor honoré à Béja. Le nom de Buccures (sing. Buccuris) rappelle aussi celui du pharaon libyen de Tanis que les Grecs nomment Bocchoris.

Haut de page

Bibliographie

Gsell S., Histoire ancienne de l’Afrique du Nord, t. VI, p. 138.

Benabou M., La résistance africaine à la romanisation, Maspero, Paris, 1976, p. 287-295.

Camps G, « L’inscription de Béja et le problème des DU Mauri », Rev. afric.,t. 98, 1954, p. 235-260.

Camps G, « Qui sont les Dii Mauri ? », Antiq. afric., t. 26, 1990, p. 131-153.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

G. Camps, « Buccures », Encyclopédie berbère, 11 | Bracelets – Caprarienses, Aix-en-Provence, Edisud, 1992, p. 1647

Référence électronique

G. Camps, « Buccures », in Encyclopédie berbère, 11 | Bracelets – Caprarienses [En ligne], mis en ligne le 01 mars 2013, consulté le 27 avril 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1876

Haut de page

Auteur

G. Camps

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page