Navigation – Plan du site
20 | Gauda – Girrei - Gabriel Camps (dir.)
G20

Gedalusii

J. Desanges
p. 3007

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1On lit sur la Table de Peutinger (II, 5) Gedalusium (génitif pluriel archaïque d’un ethnonyme en -usii ?), plutôt que Gebalusium, à l’est du cours inférieur d’un fleuve qui ne peut être que la Soummam, et au sud de Muslubium (Sidi Rhenane). Or Ptolémée (IV, 2, 5, Müller, p. 602) situe en Césarienne et aux confins de la Tingitane, provinces délimitées entre elles par la Malva (oued Moulouya), des Taladousii, qui apparaissent dans le meilleur manuscrit de la Géographie (X) sous la forme Galadousii (gamma et tau majuscules se confondant facilement). Peut-on rapprocher les Gedalusii de la Table de ces Galadousii, au prix d’une métathèse consonantique dont il est d’autres exemples chez Ptolémée (cf. Nybgenii*) ? En tout cas, les deux populations sont fort éloignées l’une de l’autre. Mais on observera le même éloignement entre les Nakmousii* de Ptolémée (IV, 2, 5, p. 603) et une population nommée Nagmus sur la Table de Peutinger (II, 5), dans le voisinage de Gedalusium, comme le remarquait déjà C. Müller (éd. de Ptol., Géogr., p. 603, col. a). On ne peut exclure que Ptolémée ait commis une confusion entre les extrémités occidentale et orientale de la Césarienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Gedalusii », Encyclopédie berbère, 20 | Gauda – Girrei, Aix-en-Provence, Edisud, 1998, p. 3007

Référence électronique

J. Desanges, « Gedalusii », in Encyclopédie berbère, 20 | Gauda – Girrei [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 29 mars 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1859

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page