Navigation – Plan du site
21 | Gland – Hadjarien - Gabriel Camps (dir.)
G
G62

Goraa

(Djebel)
G. Camps
p. 3168-3169

Entrées d’index

Mots clés :

Protohistoire, Tunisie
Haut de page

Texte intégral

1Le plateau de Goraa est un synclinal perché dépendant de la Dorsale tunisienne* situé à cinq kilomètres à vol d’oiseau, à l’ouest de Téboursouk. Il culmine à près de 1000 m. Sa longueur, suivant un axe sud-ouest-nord-est, atteint une dizaine de kilomètres mais sa largeur varie de un à quatre kilomètres. Il présente l’ensemble mégalithique le plus important et le plus intéressant de la région de Dougga. Il fut décrit avec une certaine précision par le docteur Carton qui donna les plans de plusieurs monuments (1895).

2La nécropole mégalithique du Djebel Goraa possède une grande variété de monuments funéraires qui prouve la vitalité de la tradition mégalithique dans la région en particulier et dans la Tunisie centrale en général. On reconnaît les types de monuments suivants :
- Simple dalle mégalithique calée par des pierres de petites dimensions.
- Dalle reposant en partie sur une saillie naturelle du rocher et les autres côtés sur des orfhostates ou des murets en pierres sèches.
- Dalle reposant sur trois orfhostates ou trois murets. Ce sont les dolmens de cette catégorie qui présentent les formes les plus complexes. L’un d’eux est remarquable en raison de sa structure et de ses dimensions : la chambre a 1,20 m de hauteur et 2,50 m de longueur, elle est recouverte par une dalle carrée de trois mètres de côté. Construite en gros parpaings quadrangulaires, cette chambre est noyée dans un socle de pierraille soigneusement recouvert de petites dalles ayant la forme de secteurs de cercle. Ce socle est interrompu par un couloir à ciel ouvert, donnant sur l’est et débouchant sur le long côté du dolmen.
- Dolmen double ou multiple. L’un des plus intéressants est le dolmen double dont l’enceinte en deux parties jointives dessine un 8 en respectant l’individualité de chacune des sépultures placées face à face.

3Malheureusement, aucun mobilier ne provient de ces dolmens du Goraa qui ne semblent jamais avoir fait l’objet de fouilles régulières, en dehors des tentatives des chercheurs de trésors.

Djebel Goraa, grand dolmen à couloir engagé dans un socle à plate-forme dallée (d’après Carton).

Djebel Goraa, grand dolmen à couloir engagé dans un socle à plate-forme dallée (d’après Carton).

Dolmens affrontés du djebel Goraa dans une même enceinte (d’après Carton).

Dolmens affrontés du djebel Goraa dans une même enceinte (d’après Carton).

4Le Goraa, qui avait longtemps échappé aux destructions, subit actuellement de nombreuses déprédations dues à l’extension des cultures et à un épierrement systématique s’accompagnant de la destruction des monuments mégalithiques dont certains pourtant avaient longtemps servi d’habitat et les cercles de pierre d’enclos pour le bétail, mais l’essor démographique a pour conséquence la multiplication des constructions et la disparition des dolmens. Le plateau du Goraa constituant un relief élevé et bien dégagé il fut établi un relais de télévision à son sommet, là où se trouvaient les dolmens les plus complexes et les plus grands.

5Les rebords du plateau sont entaillés par des grottes, dont certaines furent aménagées pour servir d’habitat ou de sanctuaire (Château des Sept Dormants). À l’extrémité nord-ouest du plateau, au lieu-dit Kouchbatia, l’Atlas préhistorique de la Tunisie signale trois haouanet* et un autre, à l’autre extrémité, à Henchir Chett, l’antique Suttua.

Haut de page

Bibliographie

Carton Dr L., « Découvertes épigraphiques et archéologiques faites en Tunisie », Mémoires de la Société des Sciences de Lille, 1895, p. 326-344.

Gragueb A., Camps G, Harbi-Riahi M., M’Timet A., Zoughlami J., Atlas préhistorique de la Tunisie, 5, Tunis. École française de Rome, 1987, p. 47-51.

Krandel-Ben Younes A., La nécropole rurale de Thigibba Bure, REPPAL, VII-VIII, 1992-1993, p. 179-217.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Djebel Goraa, grand dolmen à couloir engagé dans un socle à plate-forme dallée (d’après Carton).
URL http://encyclopedieberbere.revues.org/docannexe/image/1744/img-1.png
Fichier image/png, 246k
Titre Dolmens affrontés du djebel Goraa dans une même enceinte (d’après Carton).
URL http://encyclopedieberbere.revues.org/docannexe/image/1744/img-2.png
Fichier image/png, 117k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

G. Camps, « Goraa », Encyclopédie berbère, 21 | Gland – Hadjarien, Aix-en-Provence, Edisud, 1999, p. 3168-3169

Référence électronique

G. Camps, « Goraa », in Encyclopédie berbère, 21 | Gland – Hadjarien [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1744

Haut de page

Auteur

G. Camps

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page