Navigation – Plan du site
24 | Ida – Issamadanen - Gabriel Camps (dir.)
I68

Isaflenses

J. Desanges
p. 3771-3772

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Les Isaflenses sont mentionnés à plusieurs reprises par Ammien Marcellin (XXIX, 5, 40 ; 43 ; 46 ; 51 ; 53) en rapport avec la campagne menée par le comte Théodose contre Firmus* (373-375). C’est une tribu nombreuse, vraisemblablement voisine d’Auzia (cf. Amm., XXIX, 5, 49, si l’Audiense castellum est bien Auzia) et peu éloignée des Iesalenses*. Tel est du moins l’avis de S. Gsell. D’autres auteurs néanmoins, rapprochant le nom des Isaflenses de celui des Iflissen, proposent de fixer les premiers sur le territoire occupé ultérieurement par les seconds, entre l’Isser et le Sebaou. Encore faudrait-il admettre que les Iflissen sont restés fidèles au cours des siècles au territoire qui aurait été celui de la tribu dans l’Antiquité. Le castellum Subicarense où le roi des Isaflenses fit apporter le cadavre de Firmus (Amm., XXIX, 5, 53) serait dans ce cas à identifier avec Rusubbicari (dont le premier élément rus : cap, peut être amovible), c’est-à-dire Mers el-Hadjedj, solution rejetée par R. Cagnat et S. Gsell.

Haut de page

Bibliographie

Cagnat R., L’armée romaine d’Afrique et l’occupation militaire de l’Afrique sous les empereurs, Paris, 2e éd. 1913, p. 81-90

Gsell S., “Observations géographiques sur la révolte de Firmus”, Rec. des not. et mém. de la soc. arch. de Constantine, XXXVI, 1903, p. 21-46.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Isaflenses », Encyclopédie berbère, 24 | Ida – Issamadanen, Aix-en-Provence, Edisud, 2001, p. 3771-3772

Référence électronique

J. Desanges, « Isaflenses », in Encyclopédie berbère, 24 | Ida – Issamadanen [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 29 mai 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1586

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page