Navigation – Plan du site
24 | Ida – Issamadanen - Gabriel Camps (dir.)
I66

Iontii

J. Desanges
p. 3769

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Ptolémée (IV, 3, 6bis, C. Müller, p. 637) fait état d’Iontii en Numidie, entre les Kirtenses* et les Nabathrae* d’une part, Thabraca (Tabarka) d’autre part. Ils s’étendaient donc à l’ouest de Tabarka en direction d’Hippo Regius (Annaba) et peut-être au delà, jusqu’aux abords de Tacatua (Takouch), site à l’est duquel commençait le territoire de la Confédération cirtéenne (CIL, VIII, 10838), si toutefois les Nabathrae sont à situer dans l’orbite de celle-ci. On a parfois rapproché (cf. C. Müller, p. 616a) les Iontii des Iōnes (Ioniens) de Stéphane de Byzance (Ethn., s.v. Kubos), établis à Kubos ou Kubō et non loin d’une [Hip]pou Akrē (Annaba plutôt que Bizerte ?). On a voulu assimiler le toponyme Kubos à l’Ubus, hydronyme désignant dans l’Antiquité la Seybouse, oued qui se jette dans la mer à l’est d’Annaba. Mais resterait à justifier la gutturale initiale du toponyme.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Iontii », Encyclopédie berbère, 24 | Ida – Issamadanen, Aix-en-Provence, Edisud, 2001, p. 3769

Référence électronique

J. Desanges, « Iontii », in Encyclopédie berbère, 24 | Ida – Issamadanen [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1584

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page