Navigation – Plan du site
25 | Iseqqemâren – Juba - Salem Chaker (dir.)
I
I72

Iubalena

(Natio)
J. Desanges
p. 3805

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Cette tribu, ou cet ensemble de tribus (natio), est mentionnée par Ammien Marcellin (XXIX, 5, 44). Elle habite de hautes montagnes pourvues de gorges et de passages escarpés. Elle prêta appui à Firmus, si bien qu’après avoir vaincu les Isaflenses*, le comte Théodose, en s’enfonçant dans la profondeur du pays, pénétra sur leur territoire. Mais effrayé par la configuration du terrain, il revint dans le castellum Audiense (Auzia). St. Gsell (RSAC, XXXVI, 1903, p. 25), a proposé de situer la Iubalena natio soit près du défilé des Portes de Fer (à 60 km à l’est d’Auzia), soit aux gorges de Palestro (à 50 km ou nord-ouest d’Auzia).

2En rapport avec le nom de la tribu, Iubalen-a, on signalera l’anthroponyme Iubalan de l’inscription néo-punique du mausolée d’El-Amrouni, à quelque 40 km au sud de Tataouine, curieusement transposé en latin Iuzala (CIL, VIII, 22758 ; F. Vattioni, « La bilingue latina e neopunica di El-Amrouni » Helikon, XX-XXI, 1980-1981, p. 293-299).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Iubalena », Encyclopédie berbère, 25 | Iseqqemâren – Juba, Aix-en-Provence, Edisud, 2003, p. 3805

Référence électronique

J. Desanges, « Iubalena », in Encyclopédie berbère, 25 | Iseqqemâren – Juba [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 23 avril 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1453

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page