Navigation – Plan du site
26 | Judaïsme – Kabylie - Salem Chaker (dir.)
K
K05

Kabylie : Art rupestre en Grande Kabylie

G. Lefebvre
p. 3999

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’existence d’un art rupestre en Grande Kabylie est connue depuis plus de soixante ans et les inscriptions libyques peintes d’Ifigha signalées dès 1900 furent publiées par A. Boulifa en 1909.

2Le nombre de stations actuellement connues est de 52. La plupart ont été découvertes par R. Poyto et J.-C. Musso. On les trouve dans des abris, sur des rochers et des blocs de grès de la partie Nord de la Kabylie. Elles comptent quelques gravures sur dalles et sur parois, et de nombreuses peintures conservées sur les parois des abris. Il est à peu près certain que toutes les œuvres sont protohistoriques sinon plus récentes.

3Du point de vue esthétique, l’ensemble apparaît pauvre si on le compare à celui des autres régions de l’Algérie. On y reconnaît quelques silhouettes humaines et animales, généralement très frustes, des tracés linéaires, des bâtonnets, des pointillés, des ovales, des croix, des rectangles cloisonnés, des signes pectiformes et des caractères libyques en très grand nombre.

4La peinture utilisée est l’ocre rouge naturel. Sa teinte varie : il peut être d’un rouge très vif, d’un rouge orangé, d’un brun rouge, d’un brun foncé, d’un brun violacé, d’un brun presque noir. La variété de ces teintes est encore accrue par le délayant qui permet dans chaque cas une infinité de nuances. Cependant, les couleurs sont toujours posées en teinte plate, parfaitement uniforme sur toute la surface décorée.

5On peut constater, à la suite de R. Poyto et J.-C. Musso, dans l’art rupestre de Grande Kabylie « une pauvreté de l’inspiration artistique et une médiocrité de l’exécution » qui opposent ces œuvres à celles de l’Atlas saharien.

Haut de page

Bibliographie

Boulifa A., Notice sur l’inscription libyque d’Ifira (mission Haut-Sébaou). Rev. archéol., t. LIII, 1909, p. 411.

Chabot J.-B., Recueil des inscriptions libyques. Imprim. nat. Paris, 1940, n° 848, p. 185.

Marchand Dr, « Stations préhistoriques littorales de la Grande Kabylie ». Bull. de la Soc. d’Hist. nat. de l’Afr. du N., t. XXV, nov. 1934, p. 335-348 (336).

Poyto R. et Musso J.-C, Corpus des peintures et gravures rupestres de Grande Kabylie. Mém. XI du C.R.A.P.E., Paris, A.M.G., 1969.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

G. Lefebvre, « Kabylie : Art rupestre en Grande Kabylie », Encyclopédie berbère, 26 | Judaïsme – Kabylie, Aix-en-Provence, Edisud, 2004, p. 3999

Référence électronique

G. Lefebvre, « Kabylie : Art rupestre en Grande Kabylie », in Encyclopédie berbère, 26 | Judaïsme – Kabylie [En ligne], mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 25 mai 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1399

Haut de page

Auteur

G. Lefebvre

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page