Navigation – Plan du site
9 | Baal – Ben Yasla - Gabriel Camps (dir.)
B16

Baiurae

J. Desanges
p. 1316

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Selon Ammien Marcellin (XXIX, 5, 33), dans l’année 373, le comte Théodose négocia avec les Baiurae à partir de Tipata (leçon des manuscrits ; mais il s’agit sans doute de Tipasa), en Maurétanie Césarienne. St. Gsell a proposé d’identifier ces Baiurae avec les Baniouri* de Ptolémée (IV, 2, 5, éd. C. Müller, p. 604), qui semblent cependant avoir été établis sensiblement plus à l’est. Mais la présence du surnom Baniura à Caesarea (Cherchel), attesté par deux fois (C.I.L., VIII, 21233 et 21234), suggère que les Baiurae d’Ammien pourraient bien être des Baniurae, dont l’ethnonyme aurait été déformé par la tradition manuscrite. Il est possible, d’autre part, de rapprocher cette population des Bantourari* de Ptolémée (IV, 2, 5, p. 603), à lire peut-être Baniourari, et des Baniures ou Vaniures de Julius Honorius (B 48, dans A. Riese, Géogr. Lat. Min., Heilbronn, 1878, p. 54) cités entre les Mosenes ou Musunei (A 48), cf. Musones*, et les Artennites*.

Haut de page

Bibliographie

Gsell St., « Observations géographiques sur la révolte de Firmus », R.S.A.C, XXXVI, 1903, p. 37-38.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Baiurae », Encyclopédie berbère, 9 | Baal – Ben Yasla, Aix-en-Provence, Edisud, 1991, p. 1316

Référence électronique

J. Desanges, « Baiurae », in Encyclopédie berbère, 9 | Baal – Ben Yasla [En ligne], mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 24 mars 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1256

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page