Navigation – Plan du site
7 | Asarakae – Aurès - Gabriel Camps (dir.)
A303

Astrices

J. Desanges
p. 1005

Entrées d’index

Mots clés :

Antiquité, Tribu
Haut de page

Texte intégral

1Cités à plusieurs reprises par Corippus (Joh., II, 75, VI, 391 ; 404 ; 431 ; 464), ils semblent avoir été établis, en 547 de notre ère, dans le voisinage de Gallica, elle-même proche de Marta (Mareth) et de la Syrte (Joh., II, 77-81 ; VI, 485-491 ; cf. J. Partsch, éd. de Corippus, M. G.H.a.a., III/2, Berlin, 1879, p. XXXII-XXXIII ; Ch. Diehl, L’Afrique byzantine, Paris, 1896, p. 230-231 et 374). Ils sont dès lors probablement identiques aux Astakoures, si l’on admet que leur nom a subi une métathèse consonantique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. Desanges, « Astrices », Encyclopédie berbère, 7 | Asarakae – Aurès, Aix-en-Provence, Edisud, 1989, p. 1005

Référence électronique

J. Desanges, « Astrices », in Encyclopédie berbère, 7 | Asarakae – Aurès [En ligne], mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 25 mai 2017. URL : http://encyclopedieberbere.revues.org/1204

Haut de page

Auteur

J. Desanges

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page